514 - Septembre 2011
23 Juillet 2011 - 15 Septembre 2011

Téléchargez

SUIVRE L’EXEMPLE DES MARTYRS OBLATS

Pendant les Journées mondiales oblates de la jeunesse à Málaga, en Espagne, le père Louis Lougen, Supérieur général, a donné trois conférences. Ci-dessous des extraits de la troisième concernant les martyrs oblats qui seront bientôt béatifiés.

L’exemple des 22 Missionnaires Oblats de Marie Immaculée qui ont été martyrisés en Espagne est un témoignage fort et brillant de confession de la foi en Jésus Christ. Ces hommes ont été méprisés et brutalement exécutés pour la seule raison qu’ils croyaient en Jésus Christ et qu’ils Lui avaient consacré leurs vies. … Héroïquement, ils sont restés fidèles à Jésus et à la foi catholique, jusque dans leur mort brutale. Qu’apprenons-nous de ces témoignages ? Je proposerais quatre qualités :

Le courage et la force dons de l’Esprit pour être fidèles

Ces jeunes gens ont su ce qui se passait à l’époque en Espagne. Ils étaient menacés publiquement, on leur criait : «Tuez ces Frères !» Dans les rues, les gens faisaient le geste de couper la gorge avec un couteau pour indiquer ce qu’il faudrait faire aux religieux. De leur résidence, les Oblats pouvaient voir la fumée des églises qui brûlaient, et des couvents détruits par ceux qui haïssaient l’Eglise. Entre eux, les Oblats parlaient de la façon de s’échapper de leur résidence si on y mettait le feu. Même dans ce climat d’hostilité, ils ont continué fidèlement leurs prières, leurs études et leur travail, jusqu’au moment de leur emprisonnement.

En prison, ils ont été traités sans merci : maigres repas, humiliations, coups, froid mordant, conditions hygiéniques déplorables, et poux. L’entassement et le froid terrible les ont forcés parfois à dormir debout.

Ces hommes ont répondu par un courage et une force sans failles. Ils ont enduré les conditions de la prison avec un esprit de prière. Ils sont restés unis de près, se préoccupant et s’encourageant les un les autres, en maintenant un esprit de sérénité et même de joie, dans la confiance à Dieu.

Les mots exacts de Clemente RODRIGUEZ TEJERINA, âgé de 18 ans, ont été rapportés par sa sœur: « Nous sommes en danger et nous craignons d’être séparés ; nous nous encourageons mutuellement. Mais même si nous devons mourir, je suis prêt et je suis sûr que Dieu nous donnera la force dont nous avons besoin pour être fidèles. »

Amour pour Jésus et pour l’Eglise catholique

Ces hommes ont souffert et ont été tués parce qu’ils étaient catholiques, prêtres et Frères. Pour se sauver, il leur aurait suffi de renoncer à leur foi et d’abjurer leurs croyances. Qu’est-ce que cela aurait changé? Qui s’en serait préoccupé ? Pourquoi alors tant souffrir? Pourquoi causer de la peine à leurs familles?

Dans les souffrances qui ont précédé leur mort devant le peloton d’exécution, ils ont professé leur foi en Jésus Christ, leur amour pour l’Eglise catholique et pour leur vocation missionnaire. L’un des martyrs, Publio RODRIGUEZ MOSLARES, 24 ans, a donné à sa maman un petit crucifix et lui a dit : « Embrasse-le souvent, et quoiqu’il arrive, rappelle-toi que tout ce que nous souffrons pour le Christ, aussi grand que cela puisse être, ce sera toujours petit en comparaison de la façon dont le Christ nous aime et souffre pour nous. » (p.36). Quand ils ont été exécutés ils ont crié leur profession de foi: “Vive le Christ Roi!”

Gregorio ESCOBAR GARCIA, exécuté à 24 ans, écrivait : « J’ai toujours été profondément ému par les histoires de martyrs. Chaque fois que j’en lisais, j’ai été pris par le secret désir d’avoir le même destin. Ce serait le plus grand sacerdoce auquel un chrétien puisse aspirer : offrir à Dieu son propre corps et son sang en sacrifice pour la foi. Quelle bénédiction ce serait de mourir martyr.”

Aujourd’hui, nous sommes rarement menacés de mort pour croire en Jésus et être catholiques, même si cela arrive encore en quelques parties du monde. Nous pouvons exprimer notre amour pour Jésus et l’Eglise en vivant fidèlement l’Evangile avec intégrité. Suivre Jésus n’est pas facile quand je suis vraiment engagé à faire de la foi une relation vécue à Dieu qui façonne tout autrement que moi, comment je me rapporte aux autres et ce que je crois est-ce juste ou faux?

La puissance spirituelle de l’amour, du pardon, de la prière et de la joie

Le P. Francisco Esteban LACAL, le Provincial, exécuté à 48 ans, a reçu un manteau de sa famille pour se tenir chaud dans la froidure de la prison. Sans penser à ses propres besoin ou confort, il le donna rapidement à un autre compagnon d’infortune qui souffrait plus que lui du froid. P. Francisco a été entendu dire aux gardes : « Nous savons que vous nous tuez parce que nous sommes catholiques et religieux ; nous le sommes. Moi et mes compagnons nous vous pardonnons de tout notre cœur. »

Publio Rodriguez Moslares, avec l’un des prêtres, distrayait les séminaristes en prison avec des comédies en vers. Un témoin écrivit à propos de Publio : « Il a été capable d’endurer la prison à Madrid avec intégrité et joie et quand il fut gratifié de liberté conditionnelle, ce fut lui surtout qui garda ses compagnons qui souffraient le Calvaire, en relation avec leurs Supérieurs, en allant d’un lieu à l’autre. » (p.36).

Bien qu’ils aient conscience d’une mort imminente, ces Oblats ont choisi de vivre le commandement de l’Evangile d’aimer ses ennemis, de pardonner, de prier pour ceux qui les persécutaient et de se réjouir de pouvoir souffrir pour le nom de Jésus. Dans la société d’aujourd’hui, le plaisir, les aises et le confort sont les buts ultimes de la vie. Nous voyons, dans la vie de ces Oblats, un message prophétique qui nous réveille. Ils remettent en question notre façon de vivre et nous appellent à être des témoins authentiques de notre foi chrétienne.

Le don de l’Oblation de nous-mêmes

Ces hommes étaient Missionnaires Oblats de Marie Immaculée. Le mot « oblat » signifie une oblation, une offrande. Par notre façon de vivre, nous Oblats, nous nous efforçons d’offrir nos vies à Dieu par Marie, la Mère de Jésus. Nous faisons don de nous-mêmes pour servir le peuple de Dieu, surtout les pauvres. La passion et la mort de ces 22 Oblats de Marie Immaculée a été le don total de leurs vies pour Jésus-Christ, leur Seigneur ; ce fut le don de leurs vies pour le bien du peuple d’Espagne ; ce fut le don de leurs vies pour le bien de la mission de l’Église et des Oblats partout dans le monde. Beaucoup d’entre eux étaient remplis de zèle, se préparant à partir dans les missions que la Province d’Espagne avait en Argentine et en Uruguay. Ils n’ont pas atteint leurs destinations missionnaires, mais leur exécution violente a été leur oblation complète, le don total de soi, offert à Dieu pour le bien de la mission du Christ.

L’un des Oblats qui n’a pas été exécuté a donné ce témoignage: «Ce qui ressortait également était le désir d’offrir nos vies pour l’Église, pour la paix en Espagne et pour ceux que nous pensions qui nous exécuteraient. Le seul motif qui nous guidait était surnaturel puisque humainement parlant nous avions tout perdu . »

Nous sommes tous invités à offrir nos vies à Dieu pour le service de l’Évangile, mettre notre foi en pratique et témoigner. Grâce à notre Baptême et notre Confirmation nous sommes envoyés comme disciples de Jésus pour être la lumière de l’amour de Dieu dans le monde. Nous sommes appelés à faire don de nos vies, à être ‘oblats’ dans nos familles, à l’école, là où nous travaillons, quand nous faisons du sport et dans toutes nos relations. Jésus nous montre cela tellement fortement quand il a lavé les pieds de ses disciples comme geste de service et d’humilité. Voilà le sens d’être ‘oblats’.

En faisant l’expérience de la communion des saints, en ce pays lavé par le sang de ces 22 jeunes Oblats espagnols, que l’Esprit Saint fortifie nos cœurs afin que, comme jeunes catholiques, nous témoignions notre foi en Jésus Christ avec un esprit de prière, d’amour, de pardon et de joie, faisant de nos vies une oblation à Dieu.



Page 1 de 8»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter