516 - Novembre 2011
15 Octobre 2011 - 11 Novembre 2011

Téléchargez

CÉLÉBRER ST EUGÈNE EN POLOGNE

P. Louis Lougen, OMI, Supérieur général

Le 150e anniversaire de la mort de Saint Eugène continue à se célébrer à travers le monde. Les 28 et 29 octobre, j’ai eu la chance de participer pendant deux jours à cette célébration en Pologne, avec plusieurs autres Oblats, laïcs, prêtres, frères et sœurs de Pologne, de toute l’Europe, du Canada et des Délégations et Missions de Pologne.

Le vendredi 28 octobre, s’est tenu à Obra, un Symposium international, intitulé: «de la Révolution française à la Nouvelle Evangélisation». Ce Symposium se tenait sous l’égide du Département d’histoire de l’Eglise de la Faculté de Théologie de l’Université Adam Mickiewicz, Poznań et du Scolasticat oblat d’Obra. Il était consacré à l’étude du charisme et de la mission de Saint Eugène de Mazenod, à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort.

Trois cents participants ont rempli l’aula, pendant toute une journée, au rythme des douze exposés. Le Symposium a été ouvert par le P. Ryszard SZMYDKI, Provincial de Pologne, qui a accueilli chaleureusement tous les présents. Le P. Pawel ZAJAC, responsable de l’organisation de cette journée très stimulante, exposa, en introduction, la Révolution française et les souvenirs personnels qu’Eugène de Mazenod en avait gardés. Le Professeur Roberto Reoli de l’Université Grégorienne, Rome, fit une intervention incisive sur les relations de Napoléon Bonaparte avec l’Eglise catholique. Le Dr. Rafal Dobek de l’Université Adam Mickiewicz, expliqua l’alliance du trône et de l’autel, en France, depuis 1825: un thème très significatif pour la mission d’Eugène de Mazenod. L’exposé suivant du Professeur Andrzej Chwalba, de l’Université Jagellon de Cracovie, compléta cette approche par une présentation en profondeur de l’anticléricalisme, en France, au 19e siècle,

Après une courte pause, nous sommes entrés directement dans le récit biographique de la vie de Saint Eugène, par le P. Pawel LATUSEK, du scolasticat d’Obra. Vint ensuite une présentation délicieuse et très personnelle de St Eugène de Mazenod, sa famille et les contrastes de sa personne, par Mr Bertrand Morard, d’Aix en Provence, un descendant de la sœur de St Eugène. Le P. Fabio CIARDI, de l’Administration générale, nous a introduits à une compréhension plus profonde de la méthode missionnaire d’Eugène, éloignée du Jansénisme et proche du Sauveur.

Après le déjeuner, le P. Kazimierz LUBOWICKI, de la Faculté pontificale de Wroclaw, développa l’influence de la spiritualité de l’Ecole française sur Eugène de Mazenod. La relation d’Eugène avec les Jésuites a été mise en lumière par le P. Robert Danieluk, S.J., de la Société des Archives Romaines, ce qui donna un relief nouveau à nos liens avec la Compagnie de Jésus. Le P. Frank SANTUCCI, de la communauté d’Aix-en-Provence, nous a fait comprendre le travail pastoral d’Eugène, comme évêque de Marseille.

Le P. Marek ROSTKOWSKI, de l’Université Pontificale Urbaniana, Rome, nous a aidés à comprendre la contribution significative des Oblats à la missiologie, et le P. Jaroslaw ROZANSKI, de l’Université Stefan Wyszynski de Varsovie, a tracé le portrait de quelques missionnaires oblats éminents. Le P. Frank Santucci, enfin, sut conclure la journée de façon tout à fait à propos, en mettant en relation le charisme de St Eugène et la nouvelle évangélisation. Heureusement, tous ces exposés, si riches d’informations, d’intuitions et de questions à approfondir, seront publiés et mis à la disposition de toute la Congrégation qui pourra ainsi y recueillir les bienfaits de cette Conférence Internationale.

Le samedi, 29 octobre, la célébration du 150e anniversaire de la mort de St Eugène a continué, passant du domaine académique, à la sphère liturgique, spirituelle et artistique. D’autres Oblats se sont joints avec beaucoup de laïcs et de religieuses, venant des paroisses et des ministères oblats. Nous avons commencé la journée par la célébration solennelle des Laudes des Pasteurs, en mémoire de St Eugène. Le P. Kazimierz LUBOWICKI a donné l’homélie, centrée sur la relation de St Eugène avec Jésus-Christ. Plus tard dans la matinée, la célébration festive de l’Eucharistie, présidée par Mgr Eugeniusz JURETZKO, du diocèse de Yokadouma au Cameroun, s’est tenue dans l’église baroque d’Obra. Tout dans la liturgie était comme St Eugène l’aurait aimé. Le P. Fabio CIARDI, s’est penché vers moi, à un moment donné, et m’a chuchoté «Ces Oblats sont fiers d’être Oblats!»

Dans l’après-midi, nous avons assisté à deux programmes spéciaux: un théâtre et un concert. Tout d’abord,le théâtre: «Le livret d’Eugène de Mazenod», une pièce écrite et produite par «Ninive», le mouvement oblat des jeunes de Katowice. Elle représente Eugène aujourd’hui, au service des blessés de la vie et des pauvres, amenant les autres à se passionner pour Jésus et à annoncer l’Evangile de la miséricorde du Sauveur et son amour. Le portrait était bien campé, avec créativité et actualité; le message trouvait grand écho chez les participants. Je suis impressionné de voir comment les jeunes arrivent à s’identifier avec St Eugène et son message et à le communiquer de cette façon si puissante et inspiratrice.

Après le théâtre, nous sommes allés presque immédiatement à l’église pour le concert. L’église d’Obra était comble et le groupe polonais très connu, «Gang Marsela», a exécuté des morceaux de musique populaire et religieuse. Il a chanté plusieurs chants inspirés par la vie de St Eugène et son expérience de la croix, son amour pour les pauvres et son ministère de compassion. Au premier abord, les airs pop de la musique moderne semblaient en fort contraste avec le décor déjà ancien de l’église. Cependant la musique communiquait le message éternel de l’amour de Dieu, révélé sur la croix de notre Sauveur et touchant nos vies aujourd’hui.

La joie, la paix et le courage pour aller de l’avant avec l’Evangile, illuminaient le cœur de chacun. Le soir pointait déjà; ce moment, mettant en jeu la lumière et les ténèbres, symbolisait en quelque sorte ces deux jours que nous venions de vivre, en l’honneur de la vie et de la mission de St Eugènequi a travaillé pour que la lumière de l’Evangile remplace l’obscurité. L’expérience que St Eugène a fait de la compassion de Dieu, révélée par la Croix de Jésus, sa décision de consacrer sa vie à l’évangélisation des pauvres et des abandonnés, et la miséricorde qu’il a prêchée et vécue envers les autres, ces réalités continuent à attirer des hommes à le suivre comme Missionnaires Oblats de Marie Immaculée. Ces expériences inspirent aussi beaucoup de laïcs à embrasser le charisme de Saint Eugène, en donnant leur vie au service de la mission de Dieu. Saint Eugène de Mazenod, prie pour nous!


Page 1 de 8»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter