530 - Février 2013
27 Décembre 2012 - 31 Janvier 2013

Téléchargez

AMÉRIQUE LATINE

Adieux touchants à un bon ouvrier de la justice

Le P. Antonio GHYSELEN est né en Belgique en 1939; il a fait les vœux perpétuels en 1962. Ordonné prêtre en 1964, il a passé le plus clair de sa vie missionnaire au Chili. Il est mort à La Pintana, le 15 décembre 2012. Depuis son arrivée au Chili jusqu’à ses derniers jours, il a vécu au milieu des pauvres. Fidèle à l’enseignement reçu commeMissionnaire oblat, il a passé sa vie à créer et à encourager les Communautés de base. Il était excellent dans les domaines sociaux et missionnaires, au temps où l’Archidiocèse de Santiago était dirigé par le Cardinal Raul Silva Henriquez, et son Vicaire général,Mgr. Jorge Hourton.

En 1983, les autorités lui ont enlevé sa carte de résident permanent, à cause de son engagement dans le mouvement «Sebastian Acevedo», un mouvement contre la torture, non violent, expression chrétienne de protestation et d’action contre les violations des droits humains, pratiquées systématiquement par les dictatures militaires. En 1989, il reçut à nouveau sa carte de résident permanent.

Pendant plusieurs années, il a été Doyen de Santa Rosa; il a également été conseiller provincial des Oblats, et de 1987 1993, il a été Provincial de cette Province. Comme tel il a participé au Chapitre de 1992, à Rome. En 1989, il a été nommé curé de la paroisse oblate de Nuestra Señora de la Reconciliacion, jusqu’au transfert de cette paroisse au nouveau diocèse de San Bernardo, en 1992.

Ni l’heure du déjeuner, ni la chaleur étouffante n’ont pu diminuer l’amour, le respect et l’enthousiasme des 300 personnes qui, le 16 décembre, ont pris congé de leur bienaimé frère et compagnon, ce prêtre oblat qui est venu de Belgique pour vivre et prêcher l’Evangile parmi les plus pauvres et démunis, des différents quartiers populaires au Chili.

La messe des funérailles a saisi au cœur la foule qui s’était rassemblée dans la Capilla Jesus Sembrador; elle était présidée par les Vicaires Miguel Hoban (zone sud) et Rafael Hernandez (zone nord) et concélébrée par 20 prêtres de différents ordres religieux, y compris ses frères Oblats de Marie Immaculée.

Plusieurs parmi les personnes présentes, avant le début de la liturgie, rappelaient tels ou tels aspects humains et pastoraux du P. Antonio. Tout le monde était d’accord que ce missionnaire est venu pour être avec eux, sur leurs lieux de vie, pour les écouter, les encourager dans leurs rêves d’une vie meilleure; il ne faisait qu’un avec eux, sans faire de distinction et sans besoin de moraliser. Antonio était un évangélisateur né et un promoteur hyper convaincu des Communautés chrétiennes de base. C’est pourquoi, il vivait avec les gens et les gens l’aimaient, le respectaient et le suivaient à l’intérieur de la paroisse et à l’extérieur…

Remarquable a été l’homélie du Vicaire Miguel Hoban. Il a passé en revue les grandes charges et espoirs d’Antonio. «N’oubliez pas le P. Antonio, un homme qui s’est laissé modeler par Dieu; il n’y a pas de crise dans la prêtrise quand une prêtre vit proche des gens et du Seigneur.» Il ajouta que ce missionnaire étranger a vécu comme un résident ordinaire, vivant comme les gens, faisant sien, leurs espoirs et leurs chagrins, de plus, il a été un vigoureux promoteur des Communautés de Base et du ministère social. Il fondait son ministère sur l’écoute des gens, et a fait naître, avec succès, des conseils pastoraux autonomes, dans les paroisses où il a passé. (Jaime Escobar M. dans Revista Reflexión y Liberación)



«Page 2 de 5»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter