536 - Août-Septembre 2013
4 Juillet 2013 - 31 Août 2013

Téléchargez

NOUVEAUX ARÉOPAGES QUE LES JEUNES DEVRAIENT OCCUPER AUJOURD’HUI

Un discours prononcé le 22 juillet 2013 par le Père Louis Lougen, OMI, Supérieur Général, à Aparecida, au Brésil, aux Journées mondiales de la Jeunesse oblate.

Le charisme missionnaire oblat, qui a commencé par un don spécial du Saint-Esprit à saint Eugène, est fondé sur une profonde expérience de l’amour inconditionnel du Sauveur crucifié. Pour le vivre, les missionnaires se réunissent en communauté de foi. C’est dans cette lumière que nous considérons l’appel adressé aux jeunes pour la mission. Les lieux où une activité missionnaire est possible, sont aussi variés que la réalité. Nous avons besoin du discernement en communauté, pour écouter le Saint-Esprit et répondre à ses divers appels de façon adéquate.

Souvenez-vous en, avec grande humilité: la mission est celle de Dieu, et non pas la nôtre. Par la grâce de Dieu, nous sommes appelés, invités à participer à la Mission de Dieu. Le mot de saint Eugène qui indique notre participation à la mission de Dieu était «Coopérateurs». Les Oblats sont des coopérateurs dans la mission du Sauveur. Quel beau nom!

Nous devons discerner comment nous allons coopérer à la mission de Dieu. 

  1. Il nous faut demander à Dieu la lumière qui nous indique ce que Dieu veut de nous.
  2. Nous nous servons de notre intelligence et des dons de chacun.
  3. Nous écoutons la voix des pauvres et nous étudions la réalité d’aujourd’hui.
  4. Nous écoutons les besoins de l’Église.
  5. Nous écoutons aussi la sagesse du charisme oblat.
  6. Nous débattons et discutons en communauté et nous prions pour atteindre un consensus. 

Tous ces éléments nous aident à discerner où Dieu veut que nous coopérions avec Lui. Nous devons aussi rechercher ensemble comment faire la mission et comment prêcher l’Évangile aujourd’hui, de manière à être entendus par les gens.
 

L’Église voit votre enthousiasme et votre participation comme une magnifique expression de votre foi, de votre engagement et de votre esprit inspiré d’Évangile. Grâce à vous, l’Église est vivante, jeune et pleine de vie. L’Église vous accueille, vous, nos jeunes frères et sœurs. Elle a besoin de vous et se trouve rajeunie par votre jeunesse. Vous lui apportez énergie, créativité, force et générosité sans borne. Merci beaucoup !

C’est “là-bas”, dans les nouveaux espaces de notre société, que Dieu a grandement besoin de jeunes coopérateurs missionnaires. De son temps, saint Eugène est allé rencontrer les plus abandonnés, en dehors de l’Église. C’était ainsi qu’il comprenait la “mission.” Les catholiques qui allaient déjà à la messe n’avaient pas besoin de lui. Eugène voulait toucher la vie des gens qui ne fréquentaient pas l’église et ceux qui s’en sentaient exclus parce qu’ils étaient pauvres. Ce même sens de la mission continue à animer les Oblats de Marie Immaculée. Nous recherchons les gens oubliés, abandonnés, rejetés et nous essayons de les approcher pour les rapprocher de Jésus et de l’Église. C’est pour cette raison que des milliers de jeunes Oblats ont quitté leur pays et sont allés au bout du monde, ont connu tant de difficultés, sont morts et ont même été martyrisés.

Ce sens de la mission auprès des pauvres, pour les pauvres et avec les pauvres motive pour la mission les Oblats, le laïcat et les jeunes gens. Y a-t-il quelque chose qui nous stimule plus à vivre l’Évangile, que d’en parler? Il faut absolument que des jeunes gens soient missionnaires dans la société d’aujourd’hui. Les Oblats, prêtres et Frères ont déjà leur champ de mission, mais il y a beaucoup de lieux auxquels ils n’ont pas accès. C’est dans ces lieux que les jeunes, les coopérateurs du Sauveur, ont leur terrain missionnaire particulier.

Jeunes, au milieu de votre famille, à l’école, au travail, dans les clubs, les sports, les arts, dans le voisinage, traînant avec les amis, et les collègues, vous avez d’énormes possibilités d’être missionnaires, en vue de l’œuvre de Dieu, l’évangélisation. Vous êtes appelés à être missionnaires dans ces nouvelles frontières non encore touchées par les structures de l’Église. Vous, jeunes missionnaires, vivant du charisme de saint Eugène, vous êtes engagés dans la société de diverses manières. Je vais vous en indiquer quelques-unes que j’ai découvertes dans mes visites au monde oblat.

  • Ensemble, jeunes missionnaires et Oblats, ont bâti des maisons pour les SDF. Ils ont aidé les personnes âgées et les infirmes à nettoyer leur maison, à préparer leur nourriture, à aller chez le médecin et à prendre un bain.

  • Les Oblats ont accompagné les jeunes dans les missions populaires, ils ont fait ensemble des visites aux familles, et ont partagé leur foi et l’Évangile, toujours avec un grand respect des autres.

  • Ils sont allés ensemble faire des missions populaires pour encourager et inspirer les adultes, les personnes âgées, les enfants et les jeunes eux-mêmes. Le bienheureux Jean Paul II disait que les jeunes sont les meilleurs apôtres des jeunes.

  • Les jeunes missionnaires oblats, travaillant ensemble, ont fait naître des groupes de jeunes, pour aider les autres jeunes à grandir dans leur foi et leur personnalité. Ils ont organisé des journées de formation, des retraites, des ateliers, des festivals, des pèlerinages, etc. …

  • Quelques jeunes Oblats travaillent pour la protection de l’environnement, plantent des arbres et nettoient les environs, etc. Quelques coopérateurs ont mené campagne pour un usage modéré de l’eau, don précieux de Dieu.

  • Ils sont actifs dans les universités. Quelques jeunes missionnaires qui vivent le charisme oblat, m’ont dit qu’à l’université, ils ne se cachent pas, sans pour autant proclamer haut et fort qu’ils sont des catholiques engagés. Petit à petit, les autres étudiants sont attirés par eux… Graduellement, quelques étudiants recherchent les jeunes Oblats missionnaires pour parler de problèmes de famille, de fréquentations, ou de questions de conscience. Les étudiants ont une confiance spontanée dans les jeunes Oblats missionnaires. Ils se sentent soutenus, acceptés et bien conseillés. Un dialogue a commencé et une aumônerie de campus s’est ainsi mise en place.

  • Les jeunes gens vivent le charisme oblat dans leur travail professionnel, allant vers les pauvres et vers ceux qui souffrent de discriminations. Une jeune infirmière, inspirée par saint Eugène, s’est présentée pour travailler dans une clinique qui accueille les pauvres, dans l’un des quartiers les plus violents de la ville. Cette jeune missionnaire catholique, vivant du charisme oblat avec passion, a consacré cinq années à un service généreux en cette clinique et elle est devenue la sœur, l’amie et la mère de centaines de jeunes, de pauvres et de mal adaptés. Son témoignage personnel a même converti d’autres infirmières qui veulent maintenant travailler dans cette clinique, avec elle.

  • Généralement tous les politiciens sont condamnés comme corrompus! Mais les jeunes gens, inspirés par saint Eugène, ont étudié le droit pour défendre les pauvres et pour les aider. Quelques uns de ces jeunes gens sont entrés en politique… un pas énorme… afin d’apporter honnêteté et intégrité à cette importante dimension de la vie, soutenus par l’espoir de changer le système actuel, et d’y apporter plus de justice pour tous, et en particulier pour les pauvres.

  • Un domaine de grande importance aujourd’hui est la technologie de l’information. C’est un monde qui a besoin d’être évangélisé et doit devenir un instrument d’évangélisation. Je suis un immigré dans ce nouveau pays. Mais vous les jeunes missionnaires, vous êtes nés dans ce monde et y êtes comme naturellement. Vous devez introduire les valeurs de l’Évangile en cette nouvelle région du monde qui est parfois contre Jésus. Vous devez aussi, avec l’esprit audacieux de saint Eugène, imaginer de quelles nouvelles façons la technologie de l’information et la révolution des communications peuvent être utilisées pour proclamer et répandre l’Évangile. Utilisez vos talents, illuminés par le Saint-Esprit, afin de trouver de nouveaux chemins pour évangéliser. Mettez-vous au service de ceux qui sont exclus de ce territoire, en particulier les pauvres et les marginalisés.

Jésus nous veut être le levain dans la pâte. Un petit peu de levain fait lever toute la pâte. La vie des jeunes, inspirés par le charisme de saint Eugène, est le ferment de notre société, ferment qui apportera des transformations et des signes forts du Royaume de Dieu.

Mes jeunes amis, missionnaires et coopérateurs, je vous encourage à travailler ensemble en communauté pour discerner l’appel de Dieu à la mission. L’Église a besoin de vous. Les oblats ont besoin de vous. Les pauvres vous espèrent dans l’esprit de la solidarité.

Une phrase importante dans la vie de saint Eugène: “… nous ne devons rien laisser inexploré afin d’étendre l’empire du Sauveur…» Jeunes Oblats, inspirés par la créativité de saint Eugène, sa passion pour Jésus, son énergie et son engagement envers les pauvres, vous ferez de grandes choses. Comme Notre-Dame, reconnaissez que c’est Dieu qui fait de grandes choses en vous et par nous. A Lui appartient la gloire. Que faisant route, avec Notre-Dame et saint Eugène, vous soyez toujours encouragés et fortifiés!



Page 1 de 10»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter