542 - Mars 2014
29 Janvier 2014 - 25 Février 2014

Téléchargez

EUROPE

Prier pour la paix

Le 21 février, au milieu d’un terrible conflit, le Supérieur de la Délégation oblate d’Ukraine, le P. Pawel WYSZKOWSKI, a écrit au P. Chicho ROIS, Conseiller général pour l’Europe, pour le mettre au courant de la situation.

Près de cent personnes, déjà, sont mortes à cause du conflit en Ukraine. Les combats ont actuellement cessé, parce que le Président a finalement signé un accord avec les leaders de l’opposition, stipulant un retour à la Constitution de 2004, selon laquelle le Président a bien moins de pouvoir qu’il n’en a aujourd’hui. L’accord a été approuvé par les représentants de Pologne, d’Allemagne et de France ; malheureusement, la Russie ne l’a pas fait.

Il y aura des élections présidentielles à la fin de cette année et dans dix jours, un gouvernement devrait être formé.

Les gens qui, pendant plus de trois mois ont occupé les places de Kiev et d’autres lieux, voient cet accord avec beaucoup d’espoir et comme une issue pour sortir de la crise. Il y a trois jours, la statue de Notre Dame de Fatima était sur la place. La cathédrale catholique romaine qui se trouve à quelques mètres de la Place de l’Indépendance, accueille divers réfugiés et blessés. Un hôpital à Kiev, dirigé par un médecin catholique, reçoit gratuitement beaucoup de malades et fait les opérations gratuitement. Il y a 600 blessés de plus, rien qu’à Kiev.

Lorsque le conflit est devenu tellement sérieux, divers ordres religieux ont ouvert leurs portes aux réfugiés. Maintenant, dans les monastères, il y a l’adoration permanente pour la paix, et dans les paroisses, il y a aussi des liturgies pour la paix. J’ai invité tous les membres de la Délégation à faire une heure d’adoration par jour, dans nos maisons, et à organiser, ensemble avec les gens, un jour entier de jeûne.

Les Oblats qui ont offert leur vie pour le peuple n’ont pas été tués ni blessés, mais ils aident les gens, surtout ceux qui n’ont pas d’issue ; ils sont près d’eux pour les consoler, à la mort d’un de leurs proches. La crise financière et l’inflation sévère qui maintenant affecte le pays nous touchent également, mais nous avons confiance en la divine Providence.

Il y a une belle photo dans laquelle on voit un prêtre qui guidait hier par la main un groupe de 60 policiers qui s’étaient battus pendant les 24 heures de heurts avec le peuple. Le prêtre est «intouchable» ; comme un enfant, vous ne le tuez pas alors qu’il est le guide du peuple. Il y a à peine quelques années, 45 000 religieux ont été tués dans notre pays ; aujourd’hui, on ne les touche pas. Rendons grâce à Dieu.

Nous espérons vraiment que le Père Général viendra nous rendre visite. C’est important que nous ne soyons pas seuls en ce moment; avant sa visite, en mars, les choses se seront calmées. Merci pour vos prières et votre soutien.



«Page 8 de 10»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter