550 - Décembre 2014
1 Novembre 2014 - 5 Décembre 2014

Téléchargez

LA FORMATION, UN PROCESSUS QUI DURE TOUTE LA VIE : TRIENNIUM OBLAT -- IIE ANNÉE

P. Cornelius Ngoka, Assistant général

Le Triennium oblat veut être un instrument pour ouvrir nos vies à la grâce de Dieu, pour attiser la flamme de la vie oblate et de la mission, alors que nous préparons le 200e anniversaire de la Congrégation et le Chapitre général de 2016. Le Triennium oblat est un pèlerinage de grâce, à la suite de ‘l’Appel à la Conversion’ du Chapitre général de 2010, selon les cinq dimensions de la vie et de la mission oblates.

La première année du Triennium oblat a été consacrée à «Un cœur nouveau: la Vie apostolique en communauté» ainsi qu’au vœu de chasteté. La deuxième année qui va du 8 décembre 2014 au 7 décembre 2015, se concentre sur: «Un Esprit nouveau: la formation, un processus qui dure toute la vie» et le vœu de pauvreté. Nous nous souvenons qu’il y a deux piliers dans le Triennium oblat: le partage de foi dans la communauté apostolique, et des signes concrets de conversion: engagements personnels et communautaires, en lien avec le thème de chaque année.

La formation première et la formation continue font partie d’un même parcours, dans un engagement vital. Nos CC&RR, dans la C. 47 disent ceci: «La formation vise à la croissance intégrale de la personne; elle se poursuit toute la vie et conduit chacun à s’accepter tel qu’il est, et à devenir celui qu’il est appelé à être. Elle implique une conversion constante à l’Évangile et nous tient toujours prêts à apprendre et à modifier nos attitudes pour répondre aux exigences nouvelles.» La formation, tout au long d’une vie, est une interaction magnifique entre notre humanité et la grâce de Dieu, pour actualiser en nous le parcours de saint Eugène: devenir humains, puis chrétiens, puis saints. Une formation durant la vie entière, nous aide à devenir des témoins joyeux de l’Évangile et des missionnaires généreux et audacieux. La C. 69 nous remet en question: «La formation continue englobe tous les aspects de la vie personnelle de l’Oblat. Elle renouvelle et développe sa vie spirituelle et ses ressources intérieures, elle favorise la croissance de sa maturité émotionnelle et affective, elle perfectionne son savoir-faire pastoral. A toutes les étapes de son développement elle l’aide à vérifier comment se réalise l’unité entre sa vie et sa mission.»

La deuxième année du Triennium oblat nous invite à nous engager à une formation qui dure toute la vie et à une nouvelle actualisation du vœu de pauvreté. Nous reconnaissons que nous grandissons, que nous changeons et avançons en âge, tout en servant la mission de Dieu, dans un monde en constants changements. La formation, tout au long de la vie, est une dimension de notre vœu de persévérance et nous rend capables, comme Marie de «…vivre dans une fidélité créative et continue…» (C. 46) toute la vie, pour devenir de vrais religieux et de vrais missionnaires. «L’œuvre de formation est essentielle à la vie et à la mission de la Congrégation…» (C. 49) afin d’acquérir la sagesse et la sainteté et être capables de relier l’Évangile à la vie des gens, dans la réalité d’aujourd’hui, dans les diverses cultures et situations. Nous pourrions dire que nous avons besoin de la formation en vue d’une transformation.

Cette deuxième année du Triennium oblat contient aussi un appel à nous convertir dans la pratique du vœu de pauvreté. La pauvreté évangélique est la clé de l’évangélisation. Cela commence avec Jésus, et cela s’est aussi vérifié tout au long de l’histoire de l’Église. Les premiers chrétiens l’ont pratiquée (cf. les Actes des Apôtre 2:42-47; 4:32-37; 5:1-11) ce qui a été aussi le cas de la vie religieuse tout au long de son histoire. La pauvreté évangélique «ce choix nous incite à vivre en communion plus étroite avec le Christ et les pauvres; il conteste les excès du pouvoir et de la richesse et proclame la venue d’un monde nouveau, libéré de l’égoïsme et ouvert au partage» (C. 20). Une nouvelle façon de pratiquer le vœu de pauvreté va causer une explosion de vie et d’ardeur missionnaire pour la Congrégation, telle que nous pouvons à peine l’imaginer. N’entendons-nous pas cet appel? Ne croyons-nous pas?

Le Chapitre général de 2010 nous a appelés à une conversion profonde et personnelle à Jésus-Christ. Il est le centre et la raison de notre vie missionnaire. La seconde année du Triennium oblat nous centre sur cette relation à Jésus, comme individus et comme communautés, pour l’amour de la mission. La formation durant la vie entière et la pratique d’une vie pauvre doivent permettre aux Oblats de connaître Jésus «… plus intimement, de s’identifier à lui, de le laisser vivre en eux, s’efforçant de le reproduire dans leur vie…» (C.2). Suivant les exhortations d’Eugène de Mazenod, dans sa Préface de 1825, nous sommes invités, en cette seconde année du Triennium oblat, à laisser Jésus nous former dans la piété, à nous remplir de son Esprit et à nous envoyer comme missionnaires audacieux et joyeux, prêcher l’Evangile aux pauvres et aux plus abandonnés.



Page 1 de 10»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter