554 - Avril 2015
7 Mars 2015 - 9 Avril 2015

Téléchargez

LA FORMATION CONTINUE POUR SE RENOUVELER DANS LE CHARISME OBLAT


P. Cornelius Ngoka, OMI, Assistant Général

Dans la lettre apostolique adressée à tous les consacrés à l’occasion de l’année de la vie consacrée, qui coïncide avec la deuxième année du Triennium oblat, le pape François explique les objectifs de l’année pour chaque Institut religieux et pour chaque consacré: regarder le passé avec reconnaissance, vivre le présent avec passion et embrasser l’avenir avec espérance. Pour nous, Oblats, ces trois invitations sont un moment de kairos: invitations à nous renouveler dans notre charisme à la veille du 200ème anniversaire de la Congrégation. Dès les premières heures de la Congrégation, saint Eugène de Mazenod était convaincu que l’avenir de notre mission comme missionnaires oblats ne pouvait être assuré que par des Oblats bien formés, imprégnés de l’esprit du charisme[1]. L’insistance n’était pas seulement sur la formation initiale destinée aux jeunes qui se préparaient à la vie missionnaire oblate, mais aussi sur la formation qui dure toute la vie. Dans la demande d’autorisation adressée aux Vicaires généraux d’Aix, le fondateur précise ce que l’on peut considérer comme la double finalité de la Congrégation,à savoir d’une part la prédication des missions et d’autre part la sanctification et le renouvellement personnel des membres.

La formation vise à la croissance intégrale de la personne. Elle se poursuit toute la vie… Elle implique une conversion constante à l’Evangile (C.47). Puisque l’appel à la conversion, au renouvellement et à la croissance intégrale ne se limite pas à la formation initiale, la formation continue a besoin d’être bien soignée et préparée pour accompagner dans leur cheminement chaque Oblat et chaque communauté. Dans la Congrégation, nous avons des structures de formation initiale qui marchent bien, dans l’ensemble, et assurent un bon accompagnement aux formandi pendant leur cheminement formatif, qui dure entre 8 et 12 ans. Par contre, très peu a été fait pour la formation continue des Oblats. C’est pourtant une période de formation qui dure plus longtemps et qui accompagne les différentes phases et saisons de la vie d’un Oblat. Comme nous le rappelle la Constitution 69, la formation continue aide l’Oblat à vérifier comment se réalise l’unité entre sa vie et sa mission, à toutes les étapes de son développement.

L’un des appels à la conversion que le chapitre général de 2010 nous adresse est que chaque Unité mette sur pied un bon programme de formation continue, pour permettre à chaque Oblat de se renouveler pour le bien de la mission. Ce programme de formation doit tenir compte des cinq piliers de la formation oblate pour en assurer le caractère intégral: les dimensions spirituelle, humaine, communautaire, intellectuelle et pastorale/missionnaire, et le tout à la lumière de notre charisme. Pour réaliser ce programme, il est nécessaire qu’une personne soit nommée, avec une équipe, pour la coordination et le suivi.

Au fil des années, certaines unités ont réussi à se doter d’un bon programme de formation continue et des Oblats ont été désignés pour l’organiser, selon les différentes étapes de la vie missionnaire oblate. Dans certains endroits, des programmes de ressourcement sont périodiquement organisés au niveau de l’unité ou entre plusieurs Unités, tandis que dans d’autres, ce sont les communautés locales qui organisent la formation continue des membres. L’expérience de temps sabbatiques ou d’autres formations spécialisées, bien planifiées selon les besoins concrets, sont une autre manière de se ressourcer et de se renouveler. Les expériences de Mazenod et d’autres sessions de ressourcement organisées à Aix offrent à tous les Oblats la possibilité de se replonger dans l’expérience fondatrice de notre Congrégation et de repartir renouvelés.

On constate cependant que le besoin de nous arrêter de temps en temps peine à faire partie de notre dynamique missionnaire. Regarder notre vécu religieux et missionnaire, pour en faire le bilan, pour partager notre foi et pour nous ressourcer, afin de mieux repartir, comme individu et comme communauté. Or, «la vie même et l’avenir de notre Congrégation, et le succès de notre mission, dépendent pour une bonne part du souci que nous avons de notre propre renouvellement»[2]. La formation continue ne peut pas être considérée comme un ajout optionnel à un programme de vie missionnaire déjà bien chargé. Elle fait partie intégrante de notre vie missionnaire. Que fait Jésus devant la rudesse de la mission accomplie par ses apôtres? Il les invite à venir à l’écart dans un lieu désert «pour se reposer un peu» (Marc 6,31). Face à toute sorte de défis rencontrés dans la vie missionnaire et religieuse, dans un monde en constant mouvement et de plus en plus exigeant, face à la routine de la vie quotidienne, face à la fatigue, au découragement, à l’activisme et à toute sorte de difficultés rencontrées et vécues dans la mission et qui, petit à petit, font diminuer la saveur de la vie religieuse oblate, il est absolument indispensable que les Oblats aient des temps de réflexion, de ressourcement spirituel et humain, d’échanges et d’écoute, pour qu’ils puissent faire le point sur leur vie et se renouveler. Le contexte d’une bonne formation continue est un terrain propice où une formation initiale saine et fructueuse peut trouver son prolongement.

L’appel du Pape François aux consacrés à réveiller le monde implique que nous soyons d’abord des gens joyeusement réveillés, en phase avec les cris et les vraies attentes du monde de notre temps.



[1] René Motte, Formation, dans Dictionnaire des Valeurs Oblates, p. 391

[2] Normes Générales de la Formation Oblate, n°266



Page 1 de 8»

36e Chapitre Général 2016
36e Chapitre Général 2016
Oblate Triennium
Oblate Triennium
Vocations OMI
Vocations OMI
Oblatio
Oblatio
Aix-en-Provence
Aix-en-Provence
Autres sites oblats
Autres sites oblats
Newsletter